Optimiser l’éclairage de votre cuisine

0
Luminaire de cuisine

Lorsqu’elle est géographiquement bien orientée, la cuisine est suffisamment illuminée par la clarté du jour. Mais quand vient la nuit, il importe d’évincer ombres et ténèbres de cette pièce essentielle qui, en principe, nécessite plus d’éclairage que le salon et les chambres. Le moyen le plus efficace d’y parvenir s’avère le luminaire de cuisine !

Quel luminaire de cuisine choisir ?

Le choix d’un luminaire de cuisine est avant tout affaire de goût et de préférence. Toutefois, trois sources différentes de lumières s’avèrent indispensables, ou presque, dans une cuisine moderne qui se respecte.

Le luminaire d’ambiance de la cuisine

L’éclairage général de la cuisine est assuré par un luminaire d’ambiance. Ce dernier peut également servir à éclairer les repas lorsque la taille de la pièce s’y prête. Pour diffuser une lumière homogène propice au séjour dans cette pièce qui sert de plus en plus à recevoir parents et amis, il est possible de choisir une suspension, un plafonnier central ou un globe. Des spécialistes de la décoration intérieure recommandent aussi des réflecteurs LED encastrés dans un faux plafond. Plusieurs designers au goût futuriste insistent même sur la nécessité d’installer beaucoup de luminaires pour créer une panoplie d’ambiances.

Le luminaire d’appoint

En plus de leur effet décoratif à divers endroits de la cuisine (au fond de l’évier, sur la pomme du mitigeur, au plafond ou même au sol), les barrettes LED assurent un éclairage d’appoint idéal. Elles permettent, entre autres, de monter des niches vitrées dans les murs, de prévoir la luminosité appropriée au coin des repas, de poser une lampe sur une étagère.

Le luminaire localisé

Le luminaire localisé procure sécurité et confort car il chasse les ombres récalcitrantes de votre cuisine. L’espace repas qui peut–être l’îlot central ou la table de la cuisine, mérite un luminaire localisé tel qu’une suspension (à variateur de lumière) idéalement placée à 60 cm pour éviter l’éblouissement. Dans un but à la fois décoratif et fonctionnel, le luminaire localisé s’utilise aussi au niveau des meubles. Des spots extra-plats permettent de jouer sur les niveaux de lumière et de valoriser le contenu des meubles de cuisine. Des réglettes LED et des bandeaux lumineux diffusent une lumière franche pour les plans de travail localisés sous des meubles hauts.

Luminaire de cuisine et santé

A l’instar d’autres sources d’éclairage artificiel, le luminaire de cuisine peut avoir une incidence négative sur la santé. C’est pourquoi, il importe d’être attentif sur le rendu d’ambiance (RA) ou l’indice de rendu des couleurs (IRC). Pour chaque ampoule, cette grandeur doit être idéalement de 100 ou au minimum de 80 afin de diffuser un éclairage semblable à la lumière naturelle. En dessous de 80, vous pouvez souffrir de maux de tête et de troubles de la vision dus à la fatigue visuelle.

Luminaire de cuisine et économie d’énergie

Réputées énergivores, les lampes incandescentes vont disparaître au profit d’ampoules jugées plus économes en énergie. Ces dernières sont constituées d’un tube en verre et possèdent une couche mince de poudre fluorescente recouvrant la paroi interne.

Les tubes fluorescents haut rendement

En plus de diffuser une lumière de bonne qualité, ces tubes consomment très peu d’énergie. Leurs modèles compacts remplacent peu à peu les ampoules incandescentes.

Les ampoules LED

Sans chauffer, les ampoules LED convertissent directement le courant électrique en lumière. Elles consomment peu d’énergie et durent longtemps.

À propos de l'auteur
Aucun commentaire
Bureau design
Créer un espace de travail agréable
Modifié en un environnement lumineux, organisé, équipé de chaises confortables et ergonomiques, d’outils technologiques performants, de rangements convenables, fonctionnels et personnalisés… le bureau devient un ...