Tout savoir sur l’éclairage dans une chambre à coucher

0
Chambre adulte design coloris blanc/gris Barcelone

Certainement la pièce la plus intime de la maison, la chambre à coucher doit répondre à une ambiance relaxante et confortable. Son éclairage suit la même idée, mais doit également s’adapter aux différentes activités qui s’opèrent dans la pièce tout au long de la journée. Ainsi, voyons comment il faut choisir et disposer les luminaires d’une chambre à coucher.

L’éclairage général pour les tâches quotidiennes

Bien que la lumière du jour permette d’offrir une visibilité dans la chambre à coucher, l’on a toujours besoin d’un éclairage général situé au centre de la pièce pour effectuer certaines activités comme le ménage ou s’habiller. Le luminaire indiqué est le plafonnier. Certains préféreront le style design avec un côté discret, d’autres se lanceront dans un plafonnier au décor plus affirmé. Dans les chambres à coucher luxueuses, le luminaire adéquat semble la suspension. Dans tous les cas, l’essentiel est de raccorder l’éclairage à un interrupteur doté d’un variateur, afin de régler l’intensité de la lumière en fonction des besoins. Un petit rappel quand même, lorsqu’on choisit un éclairage général, il faut que ses dimensions se concordent avec la superficie ou la hauteur de la pièce. Une suspension ne doit pas être trop basse au risque de créer une lumière aveuglante.

L’éclairage dans les armoires ou placards

Ici entre en jeu l’autre aspect fonctionnel de l’éclairage de la chambre à coucher. Pour éviter le coup de la lampe de poche, il est judicieux d’installer des luminaires dans les lieux de rangement. Mais quel genre de luminaire ? Des tubes plats fluorescents ou à LED peuvent s’intégrer dans les étagères pour les illuminer dès l’ouverture des portes. Ils se placent idéalement en dessus de l’armoire ou du placard pour assurer un éclairage optimal. Certains modèles prennent la forme d’une baguette pour n’émettre que très peu de chaleur. Dans ce cas, ils se fixent à l’aide d’un système adhésif soit le long des étagères soit sur les côtés.

L’éclairage autour du lit, les essentiels à retenir

Afin d’instaurer une certaine harmonie dans la chambre à coucher, le coin-lit doit bénéficier d’un éclairage spécial. Comme il doit répondre à deux exigences : seconder l’éclairage général et être fonctionnel pendant la nuit, il faut veiller à bien choisir les luminaires adéquats. Une lumière discrète et qui ne dérange pas les voisins est proposée par les lampes de chevet. Elles ravivent la décoration de la chambre en journée et offrent une touche d’intimité en soirée. Elles se déclinent ainsi en plusieurs modèles et styles.
Par ailleurs, les appliques de tête de lit conviennent lorsque le couple s’adonne à la lecture. Les appliques dites liseuses sont plus indiquées, puisqu’elles diffusent un éclairage plus concentré pour un meilleur confort visuel. Pour ceux qui préfèrent rester dans les habitudes traditionnelles, les lampes avec abat-jours clairs suffisent amplement. Il suffit alors d’opter pour les modèles à hauteur plus importante afin que l’éclairage atteigne au moins le niveau du visage de son utilisateur. Un conseil cependant, ne jamais substituer une lampe de chevet à une lampe de bureau. Cette dernière dégage de la lumière éblouissante, au risque de rendre la lecture désagréable.

Eclairage dans une chambre

Les éclairages additionnels et facultatifs

La chambre à coucher peut recevoir des spots encastrables au sol. Ils sont pratiques lorsqu’on est obligé de se réveiller pendant la nuit, mais qu’on veuille éviter de réveiller son partenaire. Commercialisés en set de 3 à 10 spots, ils suffisent pour baliser le chemin vers la salle de bain en toute sécurité.

About author
No comments