Quel est le meilleur mode de chauffage ?

0
se chauffer au bois

Suite à votre récent emménagement, l’heure est venue de choisir si vous conservez votre mode de chauffage par défaut ou si vous vous orientez plutôt vers une solution alternative. Oui mais voilà : comment choisir le bon mode de chauffage ? Lesquels sont les plus abordables ? Dans cet article, on répond à toutes les questions qui vous hantent depuis le déménagement. De quoi dormir l’esprit tranquille.

Le point sur les différents types de chauffage

Avant de faire votre choix entre les différents modes de chauffage, la première étape est bien sûr de catégoriser ceux existants. Face à la multitude d’informations qui existent sur le web à ce sujet, nous avons choisi de vous dresser une liste des principaux.

  • Le chauffage à bois (bûches, granulés ou plaquettes),
  • Le chauffage électrique par radiateurs ou bien par le sol,
  • Le chauffage au gaz,
  • La pompe à chaleur air-eau,
  • La chaudière à condensation. Elle génère de l’énergie grâce à la vapeur des gazs de combustion.
  • La chaleur solaire. Traduit les rayons du soleil en source de chauffage. Généralement, la chaleur solaire peut couvrir entre 25 et 60% des besoins en chauffage d’une habitation. A combiner, donc, avec un autre type de chauffage.

Chacun offre des prestations différentes en termes de confort et d’économies d’énergie. Chacun s’adapte aussi plus ou moins à vos habitudes de consommation. Qu’allez-vous choisir ? Chauffage électrique ou gaz, à bois ? Pour faire votre choix parmi ceux-ci, sachez que vous devez garder à l’esprit quelques critères essentiels.

heater-1244926_19201

3 critères de choix pour ne pas se tromper

On rentre dans le vif du sujet : faire votre choix parmi les différents modes de chauffage existants. Pour ce faire, voici les critères importants :

  • Les économies financières ! C’est d’ailleurs une des premières choses qui devraient vous venir à l’esprit au moment de faire votre choix. En termes de rapport qualité-prix, la palme revient sans aucun doute au bois, ressource la moins chère du marché à environ 40 € / MWh. L’électricité quant à elle est la plus chère du marché, mais elle vous permet de chauffer efficacement les grandes pièces de votre logement.
  • Le prix d’installation VS le rendement annuel. Ce n’est pas parce qu’un mode de chauffage est plus cher à l’installation qu’il sera forcément moins rentable sur le long terme, au contraire. A titre d’exemple, la chaudière à condensation coûte plus cher mais elle consomme par la suite 3 à 6% de moins annuellement qu’un modèle classique, et jusqu’à 8% de moins que le gaz, pourtant plébiscité par les français. De même, l’installation d’une pompe à chaleur air-eau coûte peut coûter jusqu’à 12 000 € à l’installation, mais génère des dépenses annuelles de 850 € seulement contre 1600 pour l’électricité.
  • Le confort au quotidien. A savoir : un chauffage électrique par le sol sera plus agréable qu’un chauffage électrique par radiateurs par exemple, puisqu’il diffuse une chaleur uniforme sur environ 1m80 de haut.

fireplace-2237147_19201

Enfin, gardez à l’esprit que l’isolation joue aussi un rôle majeur dans le choix du mode de chauffage. Si on constate généralement 30% de déperditions énergétiques par le toit et

25% par les murs dans une maison lambda, le constat est bien plus dramatique pour un logement ancien mal isolé.

Vous en savez maintenant davantage sur les différents modes de chauffage existants. Il ne vous reste plus qu’une dernière étape avant d’avoir l’esprit tranquille : faire votre choix. Selon les cas, vous pouvez même bénéficier de subventions ou d’aides locales. Alors à vous de jouer !

À propos de l'auteur

Aucun commentaire