Conseils pour agrandir sa maison

2
les plans d'une maison

Quand vous l’avez achetée, la surface de votre maison était idéale mais depuis la famille s’est agrandie, vos besoins ont changé et maintenant vous vous sentez vraiment à l’étroit sans pour autant avoir envie de déménager. Avez-vous pensé aux solutions de l’extension maison pour retrouver de l’espace sans avoir à déménager ? Petit tour d’horizon des solutions et nos conseils pour réaliser vos travaux dans les règles.

Empiéter sur le jardin, une solution qui a fait ses preuves

Agrandir une pièce à vivre comme le salon ou la cuisine en ajoutant une véranda, créer un nouvel espace de vie avec un accès indépendant ou non à partir du corps principal de la maison, les travaux que vous devrez mener s’apparentent à la construction neuve et nécessitent que vous respectiez quelques règles :

    • Consulter le PLU (plan d’urbanisme) pour contrôler le COS (coefficient d’occupation des sols) et l’emprise au sol autorisée dans votre commune afin de savoir si vous pourrez obtenir une autorisation de travaux et pour combien de mètres carrés ;
    • Vous assurez de respecter les distances et limites séparatives entre l’extension maison et vos voisins ;
    • Déposer une demande de permis de construire si la surface envisagée est supérieure à 20 m2 et a minima une déclaration de travaux pour les surfaces inférieurs à 20 m2

new-home-2419717_1920

Investir sous-sol et combles pour créer de nouveaux espaces…

Et tirer le meilleur parti de votre maison sans empiéter sur la surface de votre jardin !

Sous-sol ou combles, il s’agit donc d’aménager des espaces peu valorisés pour en faire de véritables pièces à vivre.

Les deux premières contraintes :

  • Pour aménager un sous-sol, il sera nécessaire de disposer d’une hauteur sous-plafond d’au moins 1,80 mètres et d’ouvertures sur l’extérieur même si ce ne sont que des vasistas ;
  • Pour aménager des combles, il sera nécessaire d’avoir à minima 35% d’inclinaison et idéalement 45%.

Si les mesures vous permettent d’envisager les travaux, il faudra ensuite régler le sujet de l’assainissement et de l’isolation des surfaces ainsi que de leur ventilation avant de prévoir les travaux d’électricité mais aussi d’arrivée d’eau le cas échéant.

Comme pour tous travaux visant à augmenter la surface habitable d’une maison, il sera nécessaire de prévoir une déclaration de travaux ou un dépôt de permis de construire – si vous percez de nouvelles fenêtres ou modifier la structure de la maison en touchant à un mur porteur notamment – en Mairie.

Sinon, on peut toujours surélever !

Si vous n’avez pas de sous-sol et que la configuration de vos combles ne permet pas leur aménagement, ils ne sont pour autant pas destinés à rester une surface perdue ; vous pouvez en effet envisager des travaux de surélévation de votre maison pour créer un nouvel étage.

S’agissant d’une modification de l’aspect extérieur de votre maison, il sera impératif de déposer un permis de construire et donc, comme la construction d’une pièce en extension sur le jardin, de vous assurer que PLU et COS vous le permettent.

Selon le PLU de votre commune, vous devrez en effet respecter des règles en matière de hauteur de construction de votre maison ainsi qu’un taux de surface habitable.

Exemple : pour un terrain de 800m2 et un COS fixé à 0,3, la surface d’une maison ne pourra dépasser 240m2 et ce quel que soit le nombre d’étages.

Afin de vous assurer de la bonne réalisation des travaux, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel – maître d’œuvre, architecte – qui pourra coordonner le chantier et s’assurer du bon respect des règles d’urbanisme.

À propos de l'auteur
2 comments
Post a new comment

Tapis de terrasse
Aménager confortablement sa terrasse
C’est l’été, et c’est l’occasion de profiter des beaux jours ensoleillés, de redécouvrir l’envie de passer de bons après-midi dans le jardin. Mais c’est aussi ...